Quelques choses nues

© Margaux Corda

A toutes les choses nues
A toutes les choses vues
A toutes les choses tues.

Una lettera d’amore allo spazio

Léo lorsqu’il nuance.

L’élégance des parquets qui glissent.

Marre des hygiénistes langue de vipère à l’esprit étroit.

Le perçant regard bleu gris de Rachad. Son père s’appelle Ramsès.

Et là, dans le train pour Fribourg, les vignes me rappellent des rizières.  

Il est beau mais arrogant. Amour mécanique sans lendemain.

Tiziano Canello – recovering purity
Chloé Sassi -experiencing the bravery of love

Les moments verticaux
Les états de conscience altérée
La mouse de lait russe

I dream in Helvetica

Was appeasement / a mistake?

Emma en rouge
L’homme à la jacinthe
Et le skatepark sauvage

« On ne va tout de même pas
mourir en montée! »
Eric Marjory

Tout l’amour que l’on se porte.

Radouan Mriziga.
« A humble body
Becomes architecture »

Un sourire triste dans la moustache de Léo

« La Terre est devenue dure. »

« Mon père devient une entité floue »

Remedial secession
J’irai skater sur vos trombes.

La nouvelle est tombée comme un couperet.
Excessive hubris
 Leads to nemesis

Le temps comme un nuage
Une goutte de temps?
C’est difficile de
devenir anti-système

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :