Fragments détachés

© Elizaveta Porodina

Il quitte la pièce avec une élégance folle.

Passe alors un homme distrait
portant un morceau de ciel.

In the playfulness of a luscious tree
Rayures et bleu de gris

Rainy day grooves – échappées psychédéliques

La fenêtre ouverte les voix les embruns de la joie d’en bas

Erik – une comédie tragique en trois actes

Des reflets soleil bleu ambre

Solid satin
Sliding on concrete

“It was the voice of the place, the sense of the place”

“Between being and nothingness,
somehow equivalent to existence”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :